Lettre de motivation et cv sans diplôme : comment faire ?

Illustration : rédiger une lettre de motivation ou un cv sans diplôme

La rédaction d’une lettre de motivation ou d’un CV n’est jamais simple. Pour la plupart d’entre nous, il y a toujours un élément qui rend les choses plus compliquées. Cela peut être le manque d’expérience, la difficulté à poser ses idées par écrits, l’absence de diplôme…

Dans cet article, je vais traiter de cette dernière difficulté. Comment s’en sortir dans une lettre de motivation quand on n’a pas de diplôme ? Comment présenter un CV attractif quand on n’a aucune formation à mettre en avant ?

Ecrire une lettre de motivation sans diplôme

Une lettre de motivation n’a pas comme seul objectif de mettre vos diplômes en avant. Comme son nom l’indique, la lettre de motivation doit mettre en avant votre motivation, c’est-à-dire:

  • Les raisons pour lesquelles cet emploi vous intéresse
  • Les raisons pour lesquelles vous êtes fait pour cet emploi.

Cette structure présente l’intérêt de présenter votre candidature comme un choix gagnant, tant pour vous que pour le recruteur. Toutefois, elle vous demande de vous mettre en avant en montrant en quoi vous êtes fait pour ce job… malgré l’absence de diplôme.

Petite note : si vous avez fait le choix de postuler pour un emploi en rédigeant un e-mail de motivation, la marche à suivre est la même.

L’expérience : votre atout principal

Depuis votre sortie de l’école, vous n’êtes pas resté sans rien faire. Emploi saisonnier, CDD, remplacement, bénévolat, formation… Autant d’expériences qui vous ont permis de développer des compétences dont vous n’avez peut-être même pas pris conscience.

Quelques conseils pour la rédaction d’une lettre de motivation sans diplôme

  • La flexibilité et l’adaptabilité : avoir fait “un peu de tout” au fil des ans vous a appris à vous adapter (aux changements d’équipe, aux remplacements au pied levé, aux horaires atypiques…)
  • La polyvalence : vous avez fait un peu de tout, cela vous a appris à appréhender différents domaines et activités (maraîchage, manutention, surveillance, service à la personne…)
  • Le travail en équipe : dans vos expériences passées, il y en a qui se sont déroulées en équipe ? Alors vous savez ce qu’est le travail de groupe, la nécessité d’avancer tous ensemble vers un objectif commun. Vous savez collaborer, faire valoir vos opinions, écouter, respecter les avis divergents, peut-être même à gérer des conflits internes…
  • Le travail en autonomie : lors de vos précédents emplois, il vous est arrivé de travailler seul, en autonomie. Vous avez alors appris à analyser une situation par vous-même, à prendre des décisions en accord avec ce que votre responsable vous avait demandé, à vous adapter aux imprévus. Lorsque vous occupiez ces emplois vous avez appris à tout gérer, de A à Z, car il n’y avait personne pour repasser derrière vous après. Vous est donc devenu attentif, minutieux et organisé.
  • Travail au contact des clients : vous avez appris à faire de la relation-client, à gérer des remarques négatives ou des réclamations, à trouver comment leur apporter des solutions, à garder votre sang-froid, à ne pas perdre patience, à présenter une bonne image de votre entreprise…

On peut continuer longtemps comme ça, mais le raisonnement est toujours le même : il faut vous demander ce que vos emplois précédents vous ont appris au-delà de la simple exécution du travail demandé.

Et le CV sans diplôme là-dedans ?

Le CV va devoir suivre la même voie que votre lettre de motivation. Il va reprendre vos différentes expériences, présenter brièvement les tâches qui vous incombaient alors. L’astuce va être de le faire dans l’optique de mettre vos meilleures compétences en avant.

Quelques conseils pour la rédaction d’un CV sans diplôme

  • Choisissez vos meilleurs expériences : un CV ne doit pas obligatoire reprendre tout ce que vous avez fait. Au contraire, l’idéal est de reprendre celles qui seront les plus intéressantes pour le poste envisagé. Ainsi par exemple, il n’est pas nécessairement utile d’indiquer que vous avez travaillé comme crêpier pour un poste d’agent d’entretien des espaces verts.
  • Mettre en avant vos compétences acquises : au lieu de commencer votre CV par un encart “Formations”, choisissez plutôt un encart “Compétences acquises”. Vous pourrez y reprendre les différentes compétences développées lors de vos précédents emplois (comme pour la lettre de motivation sans diplôme).
  • Présenter vos réalisations : l’idée ici est de montrer de quoi vous êtes capable, même si vous n’avez pas de diplôme. Peut-être savez-vous coder ? Vous avez eu l’occasion de créer un site pour une association ? Ou alors vous réalisez régulièrement les illustrations des affiches pour les kermesses des écoles locales ? Citez ces exemples dans votre CV (les exemples les plus parlant) et joignez-y une copie des réalisations en question.
  • Si vous avez une formation utile, mentionnez-là : vous avez fait une année de bac, mais pas plus ? Vous avez été formé à l’usage d’un matériel particulier ? Si cela est pertinent pour l’emploi que vous souhaitez obtenir, insérez cette information en fin de CV. Et si vous n’avez que votre bac, mentionnez-le tout de même, toujours en fin de CV. Vous pouvez compléter cette information avec la filière dans laquelle il a été obtenu et avec quelle mention.

En conclusion

Voilà, cet article touche à sa fin. J’espère qu’il vous a aidé à y voir un peu plus clair dans la rédaction d’une lettre de motivation sans diplôme ou d’un CV sans diplôme.

Pour conclure, je dirai qu’on a toujours quelque chose à mettre en avant. C’est juste que parfois, ce n’est pas facile de mettre le doigt dessus. Peut-être avez-vous besoin d’un peu d’aide pour y parvenir ? Tournez-vous alors vers votre famille, vos amis ou un écrivain public pour vous aider.

Crédits photographiques : © StockSnap – Pixabay.com

Dernières publications

[Dossier] Ecrire un mémoire : la phase de relecture

Lorsqu'on en arrive à la phase de relecture d'un mémoire, on est généralement soulagé, heureux d'être…
Poursuivre la lecture

[Dossier] Ecrire un mémoire : la mise en forme

La mise en forme d'un mémoire est une étape importante qui mettra en valeur le contenu…
Poursuivre la lecture

[Dossier] Ecrire un mémoire : la phase de rédaction

La rédaction du mémoire commence lorsque la problématique est choisie et le plan détaillé structuré. Les…
Poursuivre la lecture