Illustration : newsletter et stratégie web

La newsletter est très souvent, pour ne pas dire toujours, présentée comme l’un des outils les plus efficaces du webmarketing. Ce type de support est en effet potentiellement un excellent canal pour fidéliser la clientèle et augmenter le trafic d’un site web. Toutefois, cela n’est vrai que si la newsletter est correctement conçue.

La newsletter : se poser les bonnes questions pour savoir où aller

La rédaction d’une newsletter doit répondre à certaines exigences en terme de contenu et de mise en page. Pour cerner ces exigences, il est nécessaire avant toute autre chose de définir avec précision les besoins et objectifs auxquels elle doit répondre. Il est alors très utile de se poser certaines questions avant de se lancer dans l’élaboration d’une newsletter :

  • Avez-vous réellement besoin d’une newsletter ?
  • De quel type de newsletters avez-vous besoin ?
  • Quel est le Call-to-Action que vous désirez lui assigner à titre principal ?

La réponse à un besoin

Tous les secteurs d’activité ne se prêtent pas à la diffusion de newsletters. Le meilleur moyen pour savoir si cet outil peut être efficace pour vous est de regarder ce qui se fait chez vos concurrents ! Mais sans même aller jeter un œil chez votre voisin, il est possible avec un peu de réflexion et de logique de répondre à cette question. Si vous tenez une boutique en ligne qui commercialise des biens de consommation courante, il est, à n’en pas douter, intéressant pour vous d’envoyer une newsletter à vos clients puisqu’ils peuvent avoir à nouveau besoin des produits que vous proposez. Par contre, si vous êtes entrepreneur dans le BTP, est-il utile d’adresser une newsletter aux clients pour lesquels vous avez déjà bâti une maison ?

Une forme adaptée

Maintenant que vous savez qu’une newsletter peut être un atout pour le développement de votre activité professionnelle, il est important de vous fixer sur le type de newsletter que vous allez envoyer :

  • Présentation de nouveaux produits ou services ;
  • Diffusion d’offres commerciales promotionnelles ;
  • Présentation de nouveaux articles publiés sur un blog ou sur les réseaux sociaux ;
  • Information sur un évènement que vous organisez ou auquel vous participez ;

Comme vous le voyez avec ces exemples, il est possible d’utiliser une newsletter pour communiquer sur de nombreux thèmes différents. Or, pour que l’impact de votre courrier électronique sur ses destinataires soit optimal, il convient de ne pas les submerger d’informations. La solution consiste à définir un thème principal, un fil rouge, et de s’y tenir autant que possible.

Le Call-to-Action

Comme pour les thèmes abordés par votre newsletter, il est important de déterminer quel est le Call-to-Action principal que vous souhaitez lui assigner, et de l’entourer de CtA secondaires :

  • Effectuer un achat ;
  • S’inscrire à un concours ;
  • Télécharger un document ;
  • Visiter un site ou un blog, etc.

La newsletter : poser les bons choix pour atteindre ses objectifs

Maintenant que vous savez où vous allez, il est temps de mettre en place les éléments qui vous permettront d’atteindre vos objectifs.

Présenter la newsletter sur la page d’abonnement

Présenter aux internautes la newsletter à laquelle ils peuvent s’abonner est une démarche importante. En leur expliquant ce que celle-ci va leur apporter, et à quelle fréquence, vous avez plus de chance de les intéresser.

Bien choisir les graphismes et les visuels

Avant de lire la newsletter, vos abonnés vont la voir. Au moment de l’ouverture du courrier électronique, ce sont d’abord les graphismes et la mise en page qui marquent. S’ils sont peu attrayants, trop chargés, s’ils rendent les contenus illisibles, votre démarche marketing ne portera pas ses fruits.

Rédiger des contenus adaptés

Après avoir défini les contenus et le visuels de votre newsletter, il est temps de passer au cœur du sujet : sa rédaction. Pour que celle-ci favorise la réalisation de vos objectifs, il importe de satisfaire à plusieurs exigences.

Respecter votre ligne éditoriale

Au même titre que tous vos autres contenus web, la newsletter doit intégrer les paramètres de rédaction et de mise en page définis par votre charte éditoriale.

Choisir un objet accrocheur

Une newsletter qui n’est pas ouverte par ses destinataires n’a aucun intérêt. Pour faire en sorte qu’elle ne se retrouve pas d’emblée dans la corbeille, il faut lui donner un objet intéressant, original et bien formulé.

Équilibrer les contenus

Entre promotion et information, il ne faut pas choisir, mais plutôt trouver un équilibre. Vous ne pouvez pas inciter vos abonnés à acheter des produits ou des services toutes les semaines, au risque de voir votre newsletter finir dans le dossier des courriers indésirables ou de recevoir une demande de désabonnement. Il faut donc apporter quelque chose en plus et intégrer suffisamment de content marketing pour fidéliser vos lecteurs.

Soigner la rédaction des contenus

Le secret d’une bonne newsletter, ce sont des contenus clairs et précis qui donnent envie d’en savoir plus. Il ne faut pas tout dire, juste en dire suffisamment pour inciter au clic et pousser à la consultation de votre site ou de votre blog.

Ne pas masquer le lien de désabonnement et faciliter la procédure

Eh oui. Personnellement, je trouve qu’il n’y a rien de plus agaçant qu’une newsletter dont on ne peut pas se désabonner. Absence de lien dans l’e-mail, obligation de s’identifier ou de s’inscrire sur le site, lien vers la page d’accueil du site sans plus d’explications, etc. sont des éléments qui ne donnent réellement pas une bonne image de votre entreprise. Or, ce n’est pas parce qu’un client ne souhaite plus recevoir vos courriers qu’il ne souhaite plus établir de relations commerciales avec vous…

Crédits photographiques : © LadyBB – Pixabay.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.