[Dossier] Ecrire un mémoire : recherches et premières idées

Illustration : dossier - écrire un mémoire

Les mémoires de fin d’études se rendent soit en juin, soit en septembre. Dans les deux cas, ils doivent occuper les pensées des étudiants dès la rentrée scolaire. Rédiger un mémoire demande du temps, il est donc important de s’y prendre suffisamment tôt pour ne pas avoir à finir dans la précipitation (ou plutôt… pas trop dans la précipitation). Comme pour la rédaction d’une dissertation, il est important d’acquérir une méthode de travail efficace.

Avant de commencer votre lecture, je souhaite vous préciser une chose : tous les mémoires ne se rédigent pas de la même façon, il peut y avoir des nuances et différences en fonction du sujet et du champ de recherche. Aussi, ce dossier ne contient pas de recette miracle. Il est le fruit de mon expérience personnelle d’étudiante en droit et histoire du droit, puis de rédactrice et correctrice de mémoires en sciences humaines et sociales.

Que faire en début d’année universitaire pour réussir son mémoire ?

Au tout début, vous avez deux tâches à accomplir :

  • Trouver un sujet
  • Choisir un directeur de mémoire

Si vous avez besoin d’aide sur ces deux points, je vous conseille de lire les articles suivants :

Je préciserai en ajout deux choses quant au choix du sujet :

  • Accessibilité des sources : pour rédiger votre mémoire, vous êtes limité par les ressources auxquelles vous avez accès. Les prêts entre bibliothèques aident à avoir accès à de nombreux ouvrages partout en France et Internet peut nous venir également en aide. Par contre, attention si vous choisissez un sujet “non-national” (exemple : “la justice criminelle en Italie au XIIIe siècle”). Il se peut que les sources les plus essentielles pour ce type de thème ne soient pas disponibles en France. Soyez donc prudents.
  • Les sujets inédits : j’adore les sujets inédits, mais si c’est trop inédit vous risquez d’avoir peu sources et beaucoup plus de travail de réflexion à fournir. Avant de vous lancer sur cette voie, vérifiez que vous avez suffisamment de supports et de temps pour mener une réflexion sérieuse.

Premières recherches pour le mémoire : l’entonnoir

Aller du général vers le particulier

La technique de l’entonnoir est parfaite pour la rédaction d’un mémoire de fin d’études. Je vais vous l’exposer en parlant de mon cas particulier (mémoire en histoire du droit).

Comment collecter des informations pour son mémoire ?

J’ai commencé à faire le tour des manuels et encyclopédies qui traitaient de la période historique et du champ étudiés. Cela m’a permis de découvrir le cadre général dans lequel s’insérait mon sujet. J’ai également pu y découvrir les noms d’auteurs de références sur mon thème. Je me suis alors dirigée vers ces différents auteurs.

Une fois leurs ouvrages en main, j’ai relevé différentes catégories d’informations :

  • Les auteurs cités par eux-mêmes
  • Les informations en rapport avec mon sujet
  • Les critiques, positives et négatives, émises à l’égard des idées développées par d’autres.

En effet, votre mémoire de recherche présentera potentiellement deux types de propos :

  • Ceux sur sujet lui-même (présentation, analyse…)
  • Ceux sur les auteurs s’étant déjà exprimé sur le sujet (commentaire, illustration, critique, renforcement de votre argumentation…)

En partant donc d’ouvrages généraux et en vous dirigeant vers des ouvrages spécialisés, vous allez pouvoir mêler approche globale et approche spécifique de votre sujet.

La fiche de lecture

Pour rendre votre collecte efficace, je vous conseille d’établir une fiche de lecture par ouvrage ou article lu. C’est essentiel pour retrouver rapidement les idées déjà développées sur votre sujet (quoi de plus frustrant que de se souvenir qu’on a lu quelque chose de très important quelque part, mais qu’on n’arrive pas à retrouver l’info ?) Les fiches de lectures permettent également de croiser les idées des auteurs, de voir évoluer une conception de l’un à l’autre, d’une époque à l’autre (Ex. : “M X pensait ceci au XIXe siècle, mais Mme Y a développée une idée contraire au début du XXe. Or de nous jours…”).

Une fiche de lecture efficace doit au moins reprendre :

  • Le nom de l’auteur
  • Les informations biographiques, géographiques et historiques pertinentes (le fameux contexte)
  • Les idées développées en rapport avec votre sujet

Concernant le troisième point, vous allez y ranger des catégories d’informations qui vont diverger suivant le sujet et le champ d’études. Vous aurez par exemple :

  • Des définitions de concept
  • Des positionnements idéologiques, leurs causes et leurs conséquences
  • Des éléments historiques expliquant telle idée ou tel évènement
  • Des critiques d’autres auteurs, positives ou négatives
  • Des analyses de documents, des résultats d’enquête, des données diverses

L’idéal serait d’établir rapidement une fiche de lecture type, de façon à faciliter le traitement et la comparaison des données issues de vos lectures.

Quand arrêter de chercher des sources ?

Ne perdrez pas de vue qu’il s’agit d’un mémoire et non d’une thèse. Aussi, aucune exigence d’exhaustivité ne s’impose à vous. Aussi, je vous conseille d’arrêter les recherches lorsque :

  • Vous avez suffisamment d’informations pour produire un mémoire de qualité. Vous pouvez produire un très bon mémoire qui comprendrait une présentation complète, une analyse globale, avec des détails sur certains points et des éléments d’ouverture sur d’autres.
  • Vous vous rendez compte que compiler plus de sources va poser des problèmes au vu des délais qui vous sont imposés (la problématique, le plan, la rédaction, la mise en page et la relecture prennent du temps !)

Les recherches sont finies, et après ?

Vous avez trouvé des ouvrages. Vous avez beaucoup lu. Vous savez ce qui a été dit sur votre sujet. Il est temps de passer aux phases suivantes :

  • Trouver une problématique
  • Elaborer un plan
  • Rédiger
  • Relire et corriger
  • Insérer des annexes : table de matière, bibliographie, remerciements…
  • Mettre en page
  • Relire et corriger (oui, encore…)

Toutes ces étapes vont être abordées successivement dans ce dossier. Prochaine publication la semaine prochaine. Le thème ? La phase de réflexion : trouver la problématique et élaborer le plan.

Crédits photographiques : © Pexels, Pixabay.com

Des prestations de correction sur mesure pour auteur(e)s et maisons d’édition

Les prestations de correction sont très prisées des auteur(e)s et maisons d'édition. Pour mieux répondre à…
Poursuivre la lecture

Comprendre et construire son CV

Pour écrire un CV efficace, il faut bien comprendre de quoi il s'agit. Pour cela, faisons…
Poursuivre la lecture

Ecrivain public pour professionnels du droit

Pixiplume collabore avec les professionnels du droit : avocats, huissier et experts. Elle vous propose une…
Poursuivre la lecture