[Dossier] Ecrire un mémoire : la problématique et le plan

Illustration : dossier - écrire un mémoire - la problématique et le plan

La problématique et le plan sont les deux éléments clés de votre mémoire. Leur formulation peut prendre du temps, peut même paraître parfois impossible. Pourtant, une fois la problématique et le plan trouvés, le reste coule presque de source.

En effet, pour réussir à problématiser son sujet et à structurer la réponse que vous allez y apporter nécessite une réflexion approfondie, qui n’est possible que si vous avez bien intégré l’étendue et les enjeux de votre sujet. C’est là que vos recherches préalables et les fiches de lecture vont vous aider.

Avant de commencer votre lecture, je souhaite vous préciser une chose : tous les mémoires ne se rédigent pas de la même façon, il peut y avoir des nuances et différences en fonction du sujet et du champ de recherche. Aussi, ce dossier ne contient pas de recette miracle. Il est le fruit de mon expérience personnelle d’étudiante en droit et histoire du droit, puis de rédactrice et correctrice de mémoires en sciences humaines et sociales.

La problématique

Pourquoi problématiser le sujet de son mémoire ?

La problématique est le questionnement qui va constituer le fil rouge de votre réflexion. Elle vous permet d’appréhender votre sujet sous différents angles. Côté professeur, cela montre que vous êtes capable de réfléchir sur un sujet, de faire plus que répéter ce qui vous a été appris en cours.

Comment trouver une problématique ?

Votre problématique doit donc vous permettre de développer une réflexion sur votre sujet. Notez qu’elle peut se limiter à un aspect de votre sujet : le questionnement peut être général, mais il peut également être partiel. Du moment que votre limitation se fonde sur une explication solide, il n’y a a priori pas de souci (de plus, vous aurez l’occasion d’en discuter avec votre directeur et il veillera à vous réorienter si vous prenez une mauvaise voie).

Ce qui est important, c’est que votre problématique aborde un aspect intéressant de votre sujet. Comment par lister les idées et questions qui vous viennent à l’esprit en réfléchissant à votre sujet.

Un outil bien utile : la carte mentale

La carte mentale, ou mindmapping est un outil qui vous permet d’organiser vos idées à partir d’un thème central. C’est une méthode courante qui présente un intérêt réel dans la recherche d’une problématique.

J’ai déjà eu l’occasion de parler longuement des cartes mentales, aussi je vous invite à consulter mon article sur ce point.

Pistes de réflexion

Voyez si certaines d’entre elles ont déjà reçu une réponse récente. Si personne ne s’est penché dessus depuis 50 ans, ça peut être intéressant de voir si les choses ont changé aujourd’hui.

Vous pouvez aussi comparer le traitement de votre sujet en France et dans un autre pays, où à deux époques différentes. Vous pourrez alors examiner les ressemblances et différences entre vos deux pôles et voir quelles en sont les causes et conséquences.

Enfin, dernier exemple, vous pouvez aussi tenter d’établir des liens entre votre sujet et un autre. Ex. : “En quoi le courant de pensée X a-t-il permis l’émergence de mon sujet ?”

Il y a de nombreuses façons d’aborder un sujet, de nombreuses possibilités de problématisation. Dans tous les cas, retenez ceci :

  • Si le problème soulevé par votre questionnement débouche sur une réponse immédiate, il ne constitue pas une bonne problématique
  • La réponse à votre problématique n’est pas nécessairement “oui” ou “non”. Il y a un panel de nuances entre ces deux extrêmes et de grandes chances que votre réponse se trouve quelque part entre les deux
  • Si vous découvrez un ouvrage dont le titre reprend votre problématique presque à l’identique, changez de problématique
  • Si votre problématique n’entraîne que des propos descriptifs, alors soit ce n’est pas une vraiment problématique, soit vous n’arrivez pas à y répondre.

Quelques exemples

Vous pouvez trouver sur Internet de nombreux exemples de problématiques, par exemple :

Le plan

Une fois la problématique définie, il est temps d’y répondre. La première étape : établir un plan.

La question du plan est délicate, car les exigences peuvent varier fortement. Ainsi, en droit les plans en deux parties sont très appréciés. Ailleurs, ce n’est pas nécessairement le cas.

Globalement, l’exercice est le même pour un mémoire de fin d’études et une dissertation. Aussi, je vous propose de vous référer à mon article traitant de la rédaction d’une dissertation pour faire le point sur la question du plan.

Crédits photographiques : © ColiNOOB, Pixabay.com

Dernières publications

[Dossier] Ecrire un mémoire : la phase de relecture

Lorsqu'on en arrive à la phase de relecture d'un mémoire, on est généralement soulagé, heureux d'être…
Poursuivre la lecture

[Dossier] Ecrire un mémoire : la mise en forme

La mise en forme d'un mémoire est une étape importante qui mettra en valeur le contenu…
Poursuivre la lecture

[Dossier] Ecrire un mémoire : la phase de rédaction

La rédaction du mémoire commence lorsque la problématique est choisie et le plan détaillé structuré. Les…
Poursuivre la lecture