Illustration : rédiger une fiche-produit

Une fiche-produit est un texte de présentation d’un produit, généralement rencontré sur les sites de e-commerce, afin d’informer les visiteurs quant au produit qu’ils sont en train de consulter. Ce texte, nécessairement accompagné d’un visuel, a donc vocation à informer l’acheteur potentiel, mais également les moteurs de recherche afin qu’ils fassent remonter ce produit dans les SERP pertinentes. Comment s’y prendre pour proposer une fiche-produit intéressante, utile et optimisée ?

Les descriptions

Très souvent, une fiche-produit comporte deux descriptions : une plus courte pour accrocher le visiteur et lui donner envie de s’intéresser au produit, une plus longue intégrant davantage d’informations à propos du produit.

Cette double description est importante et trop souvent négligée, certains sites présentant une introduction et une description complète identiques, alors que d’autres reprennent, pour l’introduction, les premières lignes de la description complète sans trop réfléchir à la pertinence de la démarche. Or, ces façons de procéder peuvent impacter négativement la perception de la fiche-produit par les visiteurs de la boutique en donnant une impression de travail non abouti et bâclé.

Le titre

Comment rédiger le titre d’une fiche-produit ? Cette question est récurrente et trois possibilités s’offrent au rédacteur qui n’a plus qu’à faire un choix le plus pertinents possible :

  • Le titre descriptif : comme son nom l’indique, le titre décrit succinctement le produit auquel il se rapporte ;
  • Le titre figuratif : il s’agit de donner au produit un titre qui ne le décrit pas, mais qui représente ou évoque quelque chose ;
  • Le titre-référence : le titre reprend la dénomination du produit et de sa référence technique ou commerciale.

Ces différents titres poursuivent des objectifs différents. Ainsi, pour une boutique de quincaillerie, l’insertion de la référence technique dans le titre peut s’avérer utile alors qu’un titre figuratif n’a aucun intérêt. Par contre, pour une boutique de mode, un titre descriptif ou figuratif est plus approprié. Si votre principal souci est le référencement de vos produits, le titre descriptif est à préférer par rapport au titre figuratif. Celui-ci sera plus intéressant pour susciter une émotion, très utile, par exemple, pour vendre un voyage.

L’introduction

La structure

L’introduction est composée idéalement de deux paragraphes comprenant 100 à 150 mots maximum. Il n’est pas nécessaire d’y insérer un titre, et encore moins un sous-titre.

Le contenu

L’introduction est là pour donner un premier aperçu du produit et susciter une émotion. Sans trop rentrer dans les détails techniques, vous pouvez présenter les principaux arguments de vente et les caractéristiques essentielles du produit, tout en insérant les premiers mots-clés. Par exemple :

  • Le nom complet du produit
  • Ses déclinaisons (couleurs, motifs, tailles, etc.)
  • La matière dans laquelle il est fabriqué

Le descriptif complet

La structure

Plus long que l’introduction, le descriptif complet à besoin de plus de structure. Il convient donc d’insérer des titres, intertitres et sous-titres de façon :

  • À ne pas imposer au lecteur un pavé indigeste ;
  • À proposer un texte pouvant être lu rapidement avec des informations clairement mises en avant ;
  • À mettre au premier plan les mots-clés, insérés au sein de titres balisés et optimisés pour le référencement.

Le contenu

La description longue du produit reprend la totalité des caractéristiques techniques, mais également un ensemble de données complémentaires pouvant s’avérer utiles pour le visiteur et décisives dans le processus d’achat, par exemple :

  • Le détail des caractéristiques sous forme de tableau pour faciliter la lecture ;
  • Les utilisations possibles et les utilisateurs ;
  • Des conseils pour assortir ou transporter le produit (cross selling) ;
  • Des conseils pour l’emploi du produit ;
  • Des conseils d’entretien ;
  • Des visuels informatifs (vidéos, graphiques, images supplémentaires) ;
  • Des liens de téléchargement (plan de montage, notice d’utilisation, etc.) ;
  • Les modalités de garantie, de livraison et de retour.

J’entends déjà certains dire que cela va donner une description trop longue. Tout est relatif ! Un article de 250 mots peut être interminable s’il s’agit de présenter un ensemble de lit en coton blanc. Par contre, pour un produit techniquement plus complexe commercialisé à un prix plus élevé, une fiche plus complète, et plus longue a un impact positif sur l’acheteur qui préfère s’assurer qu’il fait le bon choix avant de passer commande.

Le style

  • Concision : une fiche-produit n’est pas un roman-fleuve, ni un poème épique. Le but est de fournir des informations précises sans trop l’entourer de blabla et de mots creux.
  • Originalité : les descriptions du produit doivent être uniques. Outre la question du plagiat, il s’agit également de donner à vos visiteurs une image sérieuse et professionnelle de votre entreprise. Une bonne fiche-produit rassure : le visiteur sait ce qu’il va acheter et sait que la boutique commercialise des produits qu’elle connaît.
  • Émotions : certes, il faut éviter le blabla, mais cela ne veut pas dire qu’il faut se limiter à un simple et banal exposé des caractéristiques du produit. Il faut, pour vendre, susciter une émotion chez le lecteur de la fiche. Le style rédactionnel est doit donc être adapté et attrayant, le vocabulaire choisi pour créer un écho chez les internautes.

Et si votre site n’intègre qu’une seule description ?

Dans l’hypothèse où un seul espace descriptif est disponible, il convient de réaliser un mélange bien dosé de l’introduction et de la description complète. L’équation doit évidemment prendre en compte la nature du produit, mais voici à titre d’exemple l’une structure possible :

  • Nombre de mots : 250 à 300 mots environ , complétés par un tableau des caractéristiques techniques ;
  • Structure :Titre et paragraphe-introduction : sont insérées en priorité les informations essentielles du produit (nom complet, déclinaisons, matière, etc.) dans un style attrayant suscitant une émotion chez le lecteur ;

    Intertitre et paragraphe-conseil : ce paragraphe présente, au besoin, les autres caractéristiques essentielles du produit, mais peut également donner quelques conseils sur l’usage du produit, la façon de le transporter, de l’assortir à d’autres produits, etc.

    Intertitre et paragraphe-technique : les informations utiles trouvent leur place ici. La garantie, la livraison et le retour, l’essaie gratuit, les techniques de pose, etc. Tout ce qui n’est pas le produit mais qui peut influencer le choix de l’acheteur potentiel.

En conclusion

Il est important, on ne le dira jamais assez, de prendre soin des fiches-produits d’un site de e-commerce. Certes, cela représente un travail important, lié directement au nombre de produits commercialisés. Toutefois, le jeu en vaut la chandelle puisque votre fiche :

  • Informe utilement les acheteurs potentiels ;
  • Fait état de l’implication, le sérieux et de l’expertise de la boutique ;
  • Favorise le positionnement dans les moteurs de recherche.

Besoin d’un petit coup de plume pour rédiger vos fiches-produits ? N’hésitez pas à remplir notre formulaire pour un premier contact gratuit et sans engagement.

 

Crédits photographiques : © JuralMin – Pixabay.com